Intégrer le potager dans le jardin d’agrément

Très (trop) souvent, le potager est mis à l’écart du reste du jardin. Et pourtant, il existe des exemples d’intégrations réussies du potager dans le jardin d’ornement ou d’agrément. C’est le cas du jardin de Caroline…

Le potager au coeur du jardin

Un potager au milieu du jardin, quelle idée étrange ! Et pourtant la propriétaire des lieux a non seulement réussie à intégrer son potager au cœur du jardin, mais surtout elle en a fait l’élément central !

Sa grande idée a été de dessiner le potager selon une trame symétrique (potager en carré) et de remplacer les allées habituellement en terre par des pavés autobloquants. C’est ce traitement très “architecturé” qui permet d’inscrire le potager dans le prolongement du jardin et de ne pas en faire une simple pièce rapportée.

Réalisation du potager

Plan de son futur potager

Vous remarquerez que Caroline a pris le temps d’esquisser un plan de son futur potager ! Un détail qui témoigne que la réalisation a été précédée d’une vraie réflexion et que le résultat n’est pas simplement le fruit du hasard !

Zoom sur le carré potager

Les allées en pavés permettent de délimiter proprement chaque parcelle du potager.

Les allées du potager

L’autre avantage non négligeable des allées en pavés est de permettre la cueillette sans chausser les bottes !

Plantes potagères

En pleine végétation, le feuillage des plantes potagères retombe sur les pavés pour un effet toujours très réussi !

Une belle entrée

Pergola fleurie

Deux pergolas sur lesquelles grimpent une clématite (floraison en mai) et un rosier (floraison en juin) forment des portes symboliques vers le potager. Vous remarquerez le banc judicieusement placé dans l’axe de l’allée et de la pergola.

Menu