Comment bien semer ses radis et optimiser le rendement au potager

Je me souviens plus jeune des radis du potager de mon grand-père, les fameux radis « qui piquent ». Alors qu’enfant je n’appréciais pas particulièrement cette saveur ou tout du moins avec modération, aujourd’hui je ne supporte plus les radis insipides des supermarchés et même de pas mal de maraîchers.

Botte de radisOn pourrait ajouter à cela le fait que dans les bottes de radis (comme pour tous les autres légumes), tout est bien calibré, ordonné et tous de la même couleur ! Or comme pour tous les légumes, la diversité chez les radis est très présente que ce soit au niveau des formes (longs, ronds, coniques, …) qu’au niveau des couleurs, du blanc au rouge en passant par le violet ou l’orange. Avec bien entendu le goût et la texture qui ne sont pas en reste.

En plus, quand de plus on voit le prix d’une botte de radis bio, on frôle la crise cardiaque ! Et ce n’est pas Jeanne qui va me contredire car la pauvre en a fait la triste expérience avec la botte à 2.50 € à Lyon.

Alors, je vous le dis : « cultivez vos propres radis !). Une botte ne vous reviendra qu’a quelques centimes car les graines ne coûtent vraiment pas chères.

Comment cultiver ses radis

Tout d’abord il faudra vous fournir des graines et n’hésitez pas à choisir des variétés un peu particulières pour un mettre un peu de peps dans vos entrées ! On trouve assez facilement des mélanges colorés que ce soit sur internet ou chez les distributeurs classiques. En début de saison pour avoir des récoltes assez rapidement, je vous conseille de cultiver sous tunnel. En ce moment, on peut cultiver en pleine terre, une terre affinée en surface (ou pour les plus feignant en mettant une couche de compost vert ou de terreau) et on peut semer à la volée, en sillon à une profondeur de 1 cm pour les variétés rondes et 2 à 3 cm pour les longues. On retirera les plants en surnombre à la levée et l’arrosage sera fait de façon très régulière jusqu’à la récolte. En effet, dès que les radis manquent d’eau, ils deviennent piquant et cela peut-être même très piquant ! Les semis seront renouvelés toutes les 2 semaines pour avoir toujours des radis frais ! On récoltera juste au moment de les déguster pour qu’ils soient bien frais et croquants.

Optimiser le semis pour éviter les pertes

J’ai expérimenté une méthode pour éviter d’une part les pertes et d’autres part l’éclaircissement à la levée. Une simple planche sera percé à 10mm tous les 3 cm. Ensuite 2 solutions. Soit un écrou est placé dans chaque trou soit on utilisera la plaque telle qu’elle. Cela va surtout dépendre du nombre de trous. En effet, les écrous ne sont pas particulièrement donnés ! On pourra éventuellement faire 2 planches pour expérimenter. On va ensuite poser la planche sur la zone à semer et dans le cas ou elle ne serait pas équipé d’écrous, de passer un écrou dans chaque trou. La profondeur sera bien sur ajusté en fonction du type de radis ! On retire la planche, puis on va mettre une graine dans chaque trou. C’est un peu fastidieux, mais bon en 10 minutes vous avez plusieurs centaines de radis de semés. On recouvre d’une fine couche de terreau et l’on arrose tous les jours si la terre sèche jusqu’à la récolte.

Boulon pour créer le trou

Planche percée

Semis

Menu