Le gazon synthétique pour aménager son jardin

Aménager son jardin est un plaisir, l’entretenir est plus difficile…surtout si l’on souhaite une pelouse verte toute l’année, les mauvaises herbes et les périodes de sécheresse sont le cauchemar des jardiniers ! Le gazon synthétique c’est l’assurance de ne plus jamais avoir à utiliser sa tondeuse dans son jardin, c’est profiter de sa pelouse au quotidien et pendant des années… De nombreux progrès ont été réalisés et le gazon artificiel n’est plus simplement réservé aux terrains de sport ou aux aménagements publics. Il trouve de plus en plus sa place dans les jardins et les terrasses des particuliers.

Le réalisme des fibres synthétiques des gammes de gazons synthétiques de dernière génération ne souffre plus la comparaison avec le gazon naturel,
il est tout simplement impossible de les différencier. Non seulement le gazon artificiel est visuellement parfait mais il résiste à toutes les conditions climatiques, il s’adaptera à votre environnement sans problème.

Les jardiniers allergiques au “faux gazon” changeront d’avis avec les économies réalisées au fil des années, le gazon synthétique ne se contente pas seulement d’imiter le gazon naturel, il devient une solution d’avenir pour ne plus utiliser d’engrais et de désherbants chimiques, c’est également le meilleur moyen de ne plus rien dépenser pour l’arrosage de sa pelouse.

L’emploi du gazon synthétique a fait ses preuves pour aménager les contours de piscine, c’est plus de sécurité pour les enfants: moins de risques de glisser et une résistance à l’eau traitée de la piscine. La force du gazon synthétique c’est aussi de résister au passage intensif des enfants.

La plus grande difficulté pour aménager son jardin avec une pelouse synthétique sera de bien choisir parmi tous les gazons synthétiques du marché ! Pour bien faire son choix, il faut connaitre les caractéristiques techniques de la fibre: sa longueur de fibre, le nombre de couleurs différentes et l’absence de brillance au soleil.

Quels sont les avantages ?

L’atout majeur du gazon synthétique est l’entretien réduit : Pas de corvée de tonte ni d’arrosage. Et qui dit pas d’arrosage dit écologique ! Et oui, non seulement il ne demande pas d’eau, mais pas besoin non plus d’engrais ou autres fertilisants. Alors, un champion de l’environnement ? Et bien pas vraiment car le il a le défaut de ses qualités : il est artificiel ! Il ne reproduit donc pas l’écosystème du gazon traditionnel.

Autre avantage, le gazon artificiel garde le même aspect toute l’année ! Vous avez donc un magnifique gazon bien vert été comme hiver. Enfin, plus besoin d’attendre que le gazon lève puisque la pose du gazon artificiel ne prend que quelques heures !

Quand l’utiliser ?

Personnellement, nous conseillons son utilisation pour les petits jardins de moins de 100m². En effet, les petites surfaces de gazon traditionnel sont difficiles à entretenir et les zones de piétinement étant plus rapprochées, le gazon est soumis à rude épreuve ! Il peut aussi être utile pour les jardins trop ensoleillés et sec ou à l’inverse trop à l’ombre et humide.

Lequel choisir ?

Il en existe à tous les prix mais attention aux différences de qualités ! La qualité de fabrication est le critère permettant de garantir et de certifier la conformité d’une pelouse synthétique aux normes en vigueur, il n’est pas rare de trouver des gazons synthétiques d’origine asiatique avec une garantie de seulement 5 ans et sans les certifications aux normes ISO 9001 et 14001.

Il vaut mieux privilégier une gamme de gazon synthétique fabriquée en France avec une garantie de 10 ans sur les fibres. La qualité et le réalisme de ses gazons synthétiques font toute la différence.

Attention aussi aux prix qui peuvent être affichés au m², au mètre linéaire ou pour une surface bien précise. Il faudra donc prévoir la calculette pour faire les conversions !

Concernant la qualité, généralement plus vous montez en gamme, plus vous gagnez en réalisme.

Quant à l’argument de la résistance dans le temps souvent avancé par les vendeurs, il n’est pas vraiment réaliste car variable en fonction de chaque situation (Exposition aux intempéries et au soleil, intensité du piétinement, etc). Mieux vaut donc partir sur une durée de vie d’une dizaine d’années quel que soit le type de gazon synthétique que vous choisirez.

Comment poser le gazon synthétique ?

La pose de gazons synthétiques est relativement simple, mais requiert néanmoins quelques précautions d’usage afin que le travail soir parfait et puisse permettre d’avoir une pelouse artificielle qui soit impeccable pendant de nombreuses années.

Bien préparer le sol

Pour une surface souple : terre, jardin,etc…

  • Supprimez toutes les matières végétales pour éviter les repousses en utilisant un désherbant chimique.
  • Veillez à ce que votre sol soit le plus plat possible en comblant les trous et autres.

Pour les surfaces en dur (béton, ancien jardin, etc…)

  • Nettoyer la surface des déchets et de la poussière du sol.
  • Veillez à ce que votre sol soit le plus propre possible en comblant les trous et autres.

Poser le gazon

Pour une surface souple : terre, jardin,etc…

  • Poser du géotextile pour éviter la repousse de mauvaises herbes.
  • Dérouler le gazon en respectant le sens du brin, et découpez le gazon aux bonnes dimensions à l’aide du cutter
  • Pour une pose optimale, pensez à faire chevaucher les lés de 3 cm avant de rabattre le gazon sur la bande de collage.
  • Placez la bande de jointure entre chaque lés.
  • Étaler la colle de manière homogène à l’aide d’une spatule à colle.
  • Rabattez les lés progressivement.
  • Fixer les bordures avec des clous de charpentier ou des agrafes à gazon (espacement tous les 15 cm)

Pour les surfaces en dur (béton, ancien jardin, etc…), fixer les bordures avec de l’adhésif double-face.

Finitions

  • Brosser votre gazon à l’aide d’un balai de cantonnier pour redresser les fibres !
  • Option : Épandage de la silice (environ : 10kg/m2)
  • Brosser à nouveau votre gazon pour bien répartir la silice de façon homogène.
Menu